ecloZionLes actualitésLes ateliers

Les intelligences multiples au cœur du projet ecloZion

Le programme ecloZion s’est construit autour de la théorie des intelligences multiples d’Howard Gardner (cf. article lancement). Il est question, durant les six mois du programme, que les jeunes découvrent un panel de professions qui englobe ces huit intelligences. Cette approche a pour objectif que chaque jeune trouve sa voie, ce pourquoi iel est doué·e et ce qu’iel aime faire. Des tests sont disponibles sur internet pour avoir une première idée des intelligences les plus développées chez vous (cliquez ici).

Ce mois de février a été riche en découvertes professionnelles pour les jeunes de la promo ecloZion. Iels ont pu, grâce aux différentes interventions des professionnel·les, faire appel aux intelligences qu’iels possèdent. Chaque intelligence est plus ou moins développée chez un individu. En découvrant et en exerçant plusieurs métiers, le·la jeune affine ses intelligences et apprend à mieux connaître ses aspirations, ses besoins etc. Pour Howard Gardner, l’apprentissage de chacun devrait se fonder sur le principe des intelligences multiples.

L’art et la manière de s’exprimer

Pendant ce mois de février, les jeunes ont suivi, sur plusieurs séances, des ateliers avec Mathias alias Maras poésie. C’est un artiste rappeur, slameur qui, en 2016, a été champion de France et vice-champion du monde du End of the weak. Mathias les a fait travailler sur des d’exercices d’élocutions dans le but de développer des automatismes à l’oral qui peuvent être utiles lors d’une prise de parole en public.

Iels ont aussi pu bénéficier de l’aide d’Equaline qui est un groupe qui s’occupe du service après-vente chez l’opérateur téléphonique Free. Iels ont également pu travailler leur prestance à l’oral en vue, par exemple, de passer un entretien d’embauche. Puis, plus tard dans le mois, iels ont rencontré Éric Bahuet, fondateur de l’agence Forget Me Not. Ce dernier leur a fait une intervention sur le volet communication et évènementiel. Ces interventions font intervenir l’intelligence linguistique, qui se caractérise par l’expression écrite et orale. Cette intelligence est la faculté de communiquer avec l’autre.

Des activités un peu plus manuelles

Les jeunes, depuis le début du programme, pratiquent certains sports avec Olivier un éducateur sportif des Girondins de Bordeaux Bastide. Jusqu’à maintenant iels ont eu l’occasion de faire des séances de basket, de badminton, de handball, de skate et il leur reste encore plein d’autres activités à faire avant la fin du programme. Les activités sportives et manuelles font appel à l’intelligence corporelle kinesthésique. Cette intelligence passe par l’expressivité du corps et par la réalisation d’actions grâce à ce dernier.  Les jeunes ont visité le FabLab Coh@bit, qui se trouve dans les locaux de l’IUT de Bordeaux. Ce Fablab permet à chacun de réaliser des projets de toutes sortes en lien avec le numérique.

Iels ont aussi visité l’AFPA de Caudéran qui est une formation en alternance pour les métiers du bâtiment. Ces deux visites font écho à l’intelligence spatiale et à l’intelligence logico-mathématique. Cette première intelligence est la faculté de se représenter une image mentale d’un objet pour pouvoir le travailler et le comprendre sous tous ses angles. La seconde intelligence regroupe plusieurs sciences. Elle concerne la manipulation des nombres et la résolution de problèmes abstraits. C’est l’intelligence la plus représentée dans notre système scolaire actuel avec l’intelligence linguistique.

Un peu de douceur pour les oreilles… ou pas !

Les jeunes ont pu exprimer leur talent musical grâce à l’intervention de  Joué Music Instruments. C’est une entreprise qui propose un support musical innovant en combinant la musique traditionnelle et le numérique. Pour que l’intervention se passe dans les meilleures conditions et que les jeunes puissent se donner à fond, iels étaient accompagné·es du musicien François de Rochefort. Cette intervention illustre l’intelligence musicale-rythmique qui s’articule autour de la perception et de la création de sons.

Comment se comporter avec soi-même et avec le monde ?

La promo a rencontré Céline Alfonso, une coach scolaire et étudiant, formatrice en enseignement supérieur. Elle leur a parlé de son parcours atypique, compte tenu de tous les métiers et postes qu’elle a pu exercer. Cette rencontre a permis de faire prendre conscience aux jeunes qu’il n’existe pas qu’une seule voie à suivre. C’est à eux·elles de construire leur chemin comme iels l’entendent.

Iels ont aussi eu une intervention avec Cécile L’Hommelet qui est une coach professionnelle certifiée en préparation mentale du sportif et coaching de vie, pour travailler l’estime et la confiance en soi. Ces rencontres ont fait référence à l’intelligence intra-personnelle. Elle est très importante au sein du projet ecloZion. C’est la faculté de savoir décrypter ses sentiments, ses valeurs, ses besoins, etc. Elle fait appel à la notion d’introspection.

En parallèle de ces rencontres, les jeunes travaillent sur un projet de groupe qui consiste à réaliser un court-métrage. En plus de travailler des compétences précises telles que savoir écrire un scénario, le montage vidéo ou encore le jeu d’acteur, ils travaillent aussi sur la dynamique du groupe, savoir réagir aux conflits quand iels ne sont pas tou·tes d’accord sur la marche à suivre. Ou encore savoir s’adapter à chacun des profils dans le groupe. Ces compétences font appel à l’intelligence interpersonnelle, qui est le savoir vivre en communauté et qui passe par la communication et la compréhension de l’autre.

Une fin de mois dans le vert

Les jeunes ont rencontré l’équipe de Surfrider pour parler de la pollution et de l’impact sur l’écosystème marin. Il reste encore quelques visites et rencontres avant de reprendre les immersions comme la visite d’un parc photovoltaïque. Ce sera alors l’occasion de parler de l’intelligence naturaliste qui a été rajoutée par Gardner quelques années plus tard, et qui concerne toutes les activités qui touchent de près ou de loin à la nature.

Comme nous venons de le voir une activité, quelle qu’elle soit, peut faire appel à plusieurs intelligences, c’est pourquoi plus vous vous connaissez plus il est facile de s’orienter vers une voie qui vous correspond vraiment.