ecloZionLes actualitésLes ateliers

Et vous la finance ça vous parle ?

Si on vous parle de banque ou de finance, qu’est-ce qui vous vient à l’esprit ?

Certains seront peut-être enjoués d’aborder ce sujet mais pour d’autres, ces termes n’inspirent pas grand-chose à part de la paperasse administrative. Pourtant si je vous dis qu’on peut en apprendre plus sur la finance tout en jouant à un jeu de société, me croirez-vous ?

Dans le cadre du programme ecloZion les participant·e·s ont rencontré Véronique Espaignet de l’association Finances et Pédagogie. Cette association a pour but d’apporter une éducation financière et répondre aux questions d’argent qu'un individu peut se poser dans sa vie professionnelle comme personnelle. Pour ce faire, l’association a créé un jeu de société qui reprend le principe d'un jeu de plateau.

Le but de ce jeu est de faire un score de 14 points en répondant à des questions qui valent plus ou moins des points. Les questions difficiles rapportent 4 points et les plus faciles 2 points. Les questions tournent autour de plusieurs thèmes comme : le digital, l’argent et le couple, l’économie sociale et solidaire, les banques et plein d’autres sujets encore. Le jeu est accompagné d’un livret explicatif ce qui permet d’en apprendre toujours plus.

Durant ses interventions, Véronique a fait le tour sur les différents points à savoir en tant que jeune. Voici quelques tips qui pourraient vous intéresser :

Pour les jeunes il existe plusieurs livrets d'épargne mis à leur disposition comme le livret A. Ce livret permet de déposer un minimum de 1,50 euros jusqu’à 22 950 euros maximum. Il n’y a pas de fiscalité sur ce livret c’est-à-dire qu’il est non imposable. Son taux d’intérêt est de 0,50 tout comme le livret développement durable.  On retrouve aussi le livret jeune qui est un livret pour les jeunes de 12 à 25 ans. On peut y déposer un minimum de 15 euros et un maximum de 1 600 euros. Déposer de l’argent peut vous en faire gagner grâce aux taux d'intérêt. Il existe aussi des assurances à éviter car ce qu’elles proposent n’est pas intéressant. Dans ces assurances on retrouve l'assurance vie, l'assurance décès et la garantie des accidents de la vie.

N’hésitez pas à vous rapprocher de votre conseiller·ère bancaire pour avoir plus de renseignements.